Bagnaia prophète en son pays

L’Italien Francesco Bagnaia (Ducati) s’est imposé sur ses terres après sa bévue au Mans.

Après des séances de qualifications complètement folles, Fabio Di Giannantonio (Ducati-Gresini) s’élançait devant les deux VR46. Les cadors ont cependant rapidement remis de l’ordre durant la course. Au 9e tour Pecco prend la tête et ne la lâchera plus. Bagnaia se rachète de sa grossière erreur lors du dernier GP au Mans et revient tout doucement au championnat. Derrière cela bataille dur. La grosse performance vient du champion en titre, Fabio Quartararo. Parti de la 6e place sur la grille, il finit 2e de la course et augmente son avance au championnat (8 points sur A. Espargaró). Le Français a dû composer avec un déficit de puissance important de sa Yamaha face à la meute de Ducati. Rendant presque 10 km/h en ligne droite, il a compensé brillamment dans la partie sinueuse du circuit. Second du championnat,  A. Espargaró (Aprilia) assure un 4e podium consécutif.

 Bye-bye Marquez

Marc Marquez a sorti encore une figure dont lui seul a le secret lors des qualifications. Une énième chute qui n’est pas sans conséquence. En effet, L’Espagnol subira une nouvelle opération du bras ce qui met un terme à sa saison.

Le MotoGP revient déjà ce week-end pour le GP de Catalogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.