Suzuki GSX-S 750Z 2018 – Commencer de belle façon !

Toute belle balade doit commencer par un beau décor, des routes plaisantes, sinueuses si possible et une bonne monture ou en tout cas une qui nous plaît.

Alors pour la moto le choix s’arrête sur la Suzuki GSX-S750Z 2018. Pour le décor nous avons choisi le bord d’un lac et pour les routes même si se ne sont certes pas les plus sinueuses au monde que celles autour du lac Brome, elles offres tout de même de petits moments de plaisir lorsqu’on les parcours à moto.

Le décor, le Lac Brome

Le Lac Brôme, avec sa panoplie de routes et de situations, parfait pour un essai moto.

C’est un joli coin de pays en Montérégie, à découvrir par les routes secondaires. Empruntez la route 104 Est à partir de la rive sud de Montréal direction Knowlton. Rendu à destination faîtes le tour du lac via les routes 243 et 215. Parmi les nombreux points d’intérêt du secteur vous y trouverez de charmants restos, une jolie marina, un circuit patrimonial, un musée de l’aviation, le spa et auberge West-Brome ainsi que de nombreux magasins d’antiquités et boutiques diverses. Sachez qu’en fait d’histoire la région n’en manque pas comme par exemple en 1894 l’inauguration de la bibliothèque Pettes, première bibliothèque publique gratuite du Québec.

Découvrons les accompagnants !

GSX-S 750 2018

Suzuki GSX-S 750 2018 et Marc-Antoine qui suit sur sa valeureuse V-Strom. Comme vous connaissez déjà Marc-Antoine, je vais m’attarder alors sur la monture en revue. Tout d’abord la ligne de la moto, à la fois racée et tendue, toute habillée de l’option noir mat, elle se fond parfaitement bien dans ce décor. Les touches de couleur bleu sombre offrent à qui l’observe attentivement un agréable coup d’œil. Avenante et confortable dès la prise en main, elle nous offre rapidement le meilleur d’elle même et nous permet de sillonner la belle région du lac en toute tranquillité.

GSX-S 750, c’est full sport ça !

Conduite sportive? Oui pourquoi pas!

En fait la GSX-S 750Z 2019 hérite du moteur installé à l’époque dans la GSX-R de 2005 et qui comptait sur 146Ch. Cependant il à été remanié pour lui donner souplesse et agrément de conduite sans toutefois perdre trop de son caractère sportif. Alors maintenant pour déplacer la monture les 114 chevaux du bloc mid-size sont volontaires et disponibles. Les performances sont au rendez-vous, la conduite est intuitive et assez accessible. Cette puissance est délivrée de belle façon, sans surprise, ce qui facilite la prise en main. Elle permet une très belle exploitation de la machine même pour des pilotes moins expérimentés. En terme de sonorité, entre 3 et 7000 Tr/Min vous pouvez cruiser relax sans déranger la quiétude du voisinage. Au delà de cette zone le quatre cylindres s’exprimera avec véhémence délivrant un rugissement puissant incitant à la conduite sportive.

Le plaisir des âmes bien nées

Le corps du pilote un peu balancé vers l’avant, elle nous offre de belles sensations sans nécessairement avoir besoin de taper dedans. La selle qui culmine à 820mm/32.2Po ne devrait pas être un soucis pour la plupart d’entre nous. De l’avis de l’essayeur, celle-ci s’est montrée extrêmement confortable et accueillante.

L’espace à bord est très bien délimité avec le siège du pilote qui vient se terminer sur la bosse de chameau du siège passager. Dernier endroit ou j’assoirais quiconque par respect et compassion. Le réservoir de 16 litres est bien suffisant car le moulin de cette Suzuki se montre plus que raisonnable. En termes de consommation ce sera 4.6 L/100 lors de la revue. Le seul bémol de ce coté, la largeur de ce dernier à sa base car une petite fatigue au niveau des hanches s’est fait ressentir lors des segments de roulage prolongés.

Assez confortable pour de longues sorties.

Châssis (Périmétrique en acier) rigide qui offre une mise sur l’angle très plaisante et rassurante, doublé d’une monte de pneu très solide avec les Bridgestone Battlax S21 Hypersport qui sauront mettre en confiance même les plus débutants. Assistance à la traction à 4 niveaux et ABS pour garder le pilote sur la bonne voie. Amortisseurs KYB de 41mm en avant et mono-amortisseur de la même facture en arrière, ajustable dans les deux cas.

Complet!

Le freinage avant est puissant grâce aux étriers Nissin en position radiale. Dotés de 4 pistons ils viennent pincer les deux disques de 310mm avec grande efficacité. L’étrier arrière au piston unique pince quant à lui un disque de 240mm. L’ensemble permet d’avoir beaucoup de contrôle et de progressivité autant au levier qu’à la pédale. Le poids de 216 Kg à vide se fait ressentir à l’arrêt. Un certain sentiment de lourdeur semble se dégagé de l’ensemble. Mais détromper vous, à peine élancée la belle japonaise nous dévoile son caractère agile voir incisif. Beaucoup de souplesse moteur en autant que vous gardiez le régime moteur au delà des 3000 tours. Plus bas elle vous fera connaitre son inconfort par de bonnes vibrations bien ressenties.

Les mirroirs oui, les clignotants…bof!

Belles routes, belle rencontre

Voici l’article qui complète la revue vidéo disponible sur notre canal YouTube. Ce que vous ne verrez pas à l’écran c’est qu’une jolie moto attire immanquablement de belles rencontres. Lors d’un arrêt pour le tournage, en plus de nombreux motards rencontrés, dont quelques uns sont venus nous saluer, nous avons croisé le chemin de Josée St-Pierre qui anime le blog de  »La fille toute seule à moto ». Si vous n’êtes jamais aller le consulter il est plus que temps! Vous découvrirez par le bais de ses écrits une personne fort impliquée à faire rayonner l’univers motocycliste du Québec. Attachante par le propos autant que par la façon de le délivrer, je vous recommande la page des pensées. Il y a de quoi méditer!

En conclusion

Finalement, si vous êtes un nouveau permis et vous recherchez une moto saine, alors n’hésitez pas. Le comportement est excellent. Le moteur, agréable et exploitable. La ligne plaisante et de la poignée plus qu’il n’en faut. L’ensemble vous permettra d’avoir une belle courbe d’apprentissage et vous n’en serez pas déçu, je pense! Pour les plus aguerris, retrouver une moto saine, très gérable et confortable. Elle n’aura pas comme seule vocation de vous offrir des sensations exceptionnelles au détriment des points de votre permis. Elle vous offrira plutôt le plaisir quotidien d’un roulage sans tracas mêlé d’agréables performances .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *