20 septembre 2021

Yamaha Bolt 2019/2021

Pourquoi fait-on de la moto? Aujourd’hui je vais me souvenir! La moto custom ne m’attire pas vraiment, surtout je pense, à cause de la position de conduite. Alors l’essai de la Yamaha Bolt ne m’enthousiasme guerre est-ce même si ce brave P-A me taquine au sujet de mes choix motos et de mes attributs masculin. Car selon lui, sa version de la Bolt en plus d’être genrée, c’est  »the machine ».

Revenir à l’essentiel

Alors, est-ce que s’asseoir sur une moto qui vibre à tout les régimes, pratiquement sans électronique, ABS, ni traction control et surtout qui retransmet toutes les imperfections de la route, correspond à ce que je défini comme l’essentiel?

Le simple plaisir de la découverte

De plus en plus la société se formate, se polarise et le monde de la moto ni échappe pas non plus. Au fil du temps les sportives sont devenu des hyper sportives et nous avons vus l’apparition des trails routiers devenu maxi trails avec le temps! Alors, lorsqu’on se rapproche un peu plus de l’essentiel on redécouvre. On redécouvre des sensations gommées par une surabondance de gadgets électronique visant à la fois le confort, la sécurité et la prévisibilité des machines que nous pilotons. À bord de la Yamaha Bolt j’ai avant tout découvert les vibrations, un moteur agréable et une sonorité plaisante. Mais d’un autre côté j’ai aussi découvert une position de conduite qui ne m’est pas naturelle, une suspension qui vous rappelle l’état pitoyable de nos routes québécoise et une garde au sol qui ferait de n’importe quel bras cassé un pilote de haut vol si la référence est l’usure des pegs!

Simplicité

La Bolt ne réécrit pas le livre de la moto certes. Cependant pour les quelques kilomètres de cet essai elle m’a réservé bien du plaisir. D’abord le freinage, comme pour toute les motos que je prends je le teste. Il est sans artifice (lire pas d’abs), efficace malgré son unique disque à la roue avant. La sensation à la poignée est elle aussi correcte. Au pied, ne vous attardez pas trop lors des freinages soutenus sous peine de crissement et fumée bleu! À l’accélération les rapports sont courts mais la boîte bien étagée sur cinq rapports. Facile à engager, inutile de la pousser au rupteur, le fun est dans le couple des bas et mi régimes. Une cinquantaine de chevaux c’est bien en masse malgré le poids. On ne le ressent pas vraiment au final et ce même à l’arrêt. Accessible avec une hauteur de selle au ras des pâquerettes, e siège est confortable. Les suspensions font le boulot mais affichent aussi leurs limites surtout en arrière lors de l’absorption des défauts de nos chaussées provinciales dégradées.

Pas pour brasser mais pour customiser

La Bolt, malgré les sévices que P-A lui fait endurer, n’est pas une moto à brasser. Elle est capable malgré sont petit réservoir de vous donné le goût des grands chemins, de l’espace et du bitume lisse propres aux longs voyages. Elle offre de franches accélérations et pour moins de dix mille dollars à l’état neuf elle nous gratifie d’une certaine personnalité jumelée à une fiabilité à la japonaise. Mais voilà la force de son prix raisonnable en regard de sa cylindrée c’est le catalogue de pièces autant d’origine qu’aftermarket disponibles pour rendre cette machine aux exigences de son proprio. C’est exactement ce que P-A à entrepris avec cette machine et force est d’admettre que le résultat est probant à l’exception de ce porte gobelet qui j’imagine est une hérésie assumée.

En conclusion

Je me suis bien amusé sur cette Yam et même si je ne suis vraiment pas la clientèle cible (J’aime les motos dans leurs état le plus originel possible). Finalement, afin de répondre à la question à savoir s’il est essentiel de ressentir tous les défauts de la chaussée, de faire du bruit, d’accélérer fort sans avancer vraiment pour reconnecter avec la route… La réponse est non, mais une fois de temps en temps… Maudit que ça fait du bien! Alors, maintenant que tout cela est dit, si vous désirez découvrir la bête en action suivez le lien au bas de ce texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *