Le retour du champion

Fabio Quartararo (Yamaha), champion en titre, s’impose au GP du Portugal devant son compatriote Johan Zarco (Pramac Ducati).

El Diablo attendait cette victoire depuis Silverstone en 2021. Après trois tours, le jeune Français prend les rênes de la course et ne les lâchera jamais. Il enchaine les meilleurs temps au tour pour se donner jusqu’à 6 secondes d’avance. Une véritable démonstration du champion qui par la même occasion prend la tête du championnat. Parti en pôle, Johan Zarco perd quelques places au départ. Au 10ème tour il profite de la vitesse de pointe de sa Ducati (350 km/h!) au bout de la ligne droite de Portimao pour remonter à la 2ème place. Il ne sera plus inquiété, bien aidé par un Australien…

Miller : pas de frein, pas de chocolat

Derrière Fabio, ça s’est bagarré ferme sur les « montagnes russes portugaises » ! Le fait de course est sans conteste Jack Miller (Ducati) qui s’est pris pour une boule de quille en renversant Johan Mirr (Suzuki). À 6 tours de l’arrivée, l’Australien revient sur l’Espagnol pour tenter de lui ravir la 3ème marche du podium. Sur un mauvais freinage au bout de la ligne droite Jack alias Jackass  glisse à l’intérieur du virage et embarque dans sa chute le pauvre Mirr. Tout profit pour Aleix Espargaró (Aprilia) qui n’en demandait pas tant et complète ainsi le podium.

Mention spéciale à Francesco Bagnaia (Ducati) et Alex Rins (Suzuki) tous les deux auteurs d’une remontée spectaculaire. L’Italien d’abord, parti de la dernière place et blessé à l’épaule lors d’une grosse chute durant les qualifications, termine à la 8ème place. Rins de son côté finit 4ème en s’élançant de la 23ème place, il a gagné au passage 13 positions en l’espace du premier tour !

Après 5 courses, les 4 premiers du championnat se tiennent en 8 points ! Prochain stop : Jerez, dimanche 1er mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.