24 février 2024

S1000XR : Attention! Train à grande vitesse!

La plus puissante des motos aventures de chez BMW est passée entre nos mains pour un essai express. Puissance, agilité et confort au programme pour la version M, découverte du 4 cylindres en ligne, 999 cm3, 165 ch et 114 Nm pour 226 kg !

En ce samedi du mois septembre la météo est particulièrement clémente à Montréal; 27 degrés Celsius, la veste en mesh est de mise. J’ai décidé de profiter de ce beau temps pour participer à une journée d’essais BMW Canada. À mon arrivée chez BMW Gabriel, ma réservation ne se trouve pas sur leur petit papier, ça commence bien… Deux S1000XR rouges sont proposées, mais toutes les deux déjà prises me dit-on. Après quelques tergiversations, on m’offre la version M (normalement destinée au cameraman). Qu’à cela ne tienne, autant profiter de la version la plus exclusive.

Premier coup d’œil

Je suis particulièrement sous le charme du pack M, reprenant les couleurs des voitures siglées M. Heureusement, il ne s’agit pas ici simplement d’une peinture spécifique. Cela comprend : jantes forgées plus légères, selle M, chaîne spécifique ou encore une batterie plus légère. La face avant avec ses optiques agressives et son arrière galbé nous démontre qu’on est loin de l’aventurière, mais plutôt de la super sportive. L’ensemble est très bien présenté.

Bienvenue à bord

Le pack M lui va à merveille, mais attention à la hauteur de selle de 840 mm

La BM est plutôt impressionnante, 840 mm pour la hauteur de selle, les petits gabarits devront aller chercher leur bonheur ailleurs. Une fois posé sur la selle, il faut encore la mettre droite. La béquille étant relativement basse, j’ai l’impression de devoir redresser un âne mort, pas vraiment facile. Démarrage sans clé, le superbe écran TFT s’anime avec le logo M. Le siège du pack est incroyable, on est calé comme dans un baquet de voiture de course. Le ton est donné, en route !

Ça déboite

Quatre cylindres en ligne

Je mets le cheval, pardon la moto en mode « Dynamic » et c’est parti. Une fois en mouvement, son poids et sa taille ne se font plus sentir. L’agilité de la S1000XR à basse vitesse est bluffante ! Elle se manie tout en douceur dans un confort impeccable. Première section d’autoroute et le train à grande vitesse se met en marche. Une simple torsion de la poignée vous fait rentrer dans une autre galaxie. Ça pousse très fort et le couple est omni présent. À 80 km/h en 6ème, elle repart immédiatement à des vitesses inavouables.

Autre constat, les suspensions sont fermes, mais leur travail est impeccable et les irrégularités de la route sont gommées sans sourciller. Dans les parties sinueuses, je prends plaisir à la pencher sans jamais me rendre compte qu’elle se trouve dans la catégorie aventure. On est sur une S1000R surélevé.

Ponts négatifs, les vibrations sont assez présentes au niveau des 4000 tr min, que ce soit au niveau des repose-pieds ou du guidon, pas super agréable. De son côté, l’échappement spécifique Akrapovic n’a qu’une fonction esthétique ! La sonorité est loin d’être envoutante même haut dans les tours, dommage que cela ne participe pas à l’ensemble.

En conclusion

Ai-je aimé la moto? Je l’ai adorée. Est-ce que c’est une moto que j’aimerais acquérir? Oui! Mais notez qu’il vous faudra débourser au moins 27 000$ (hors taxe) pour vous offrir ce modèle et la ribambelle d’options qui vont avec. Le prix de la qualité allemande ?

À propos de l'auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *