Yamaha MT-09 SP 2021 – Côté ville ou côté campagne?

La MT-09 SP de Yamaha est la plus compétente des MT-09 depuis leur arrivée. Voyons comment Arnold la qualifie dans son essai urbain et campagnard!

Le look c’est la base

Bien sur, il faut aimer les naked sports pour apprécier la silhouette de la MT-09. La version 2021 est ultra dépouillée et je ne vous cache pas que cela ne me plaît guerre. Certaines composantes sont à la vue, à commencer par quelques câbles et durites, c’est agaçant. La partie accueillant l’optique est tellement réduite qu’elle en a perdue ses yeux perçants de 2019 au profit de deux bandes de lumières encadrant un œil de cyclope! Au LED certes, mais moi je dis bof! Autant que c’était cool sur la MT03 que j’aurais aimé une signature plus distinctive sur la 09.

Le fameux cyclope

Le klaxon mal intégré, le gros radiateur qui vient alourdir le visuel, le pot d’échappement ainsi que sa tubulure au grossières soudures font contraste avec la superbe livrée style R1M bleue et noire. Par contre, le swingarm en alu brossé c’est chouette. Les réservoirs de fluides de freins fumés superbes. Le tableau de bord TFT est super lisible, simple et très complet. Le guidon est étroit mais pas trop. Le réservoir d’essence de 14 litres, très bien dessiné, flanqué d’écopes afin alimenter la boîte à air, c’est magnifique! Et même si je ne l’aime pas, ce pot d’échappement, il contribue lui aussi à faire de la MT09 une moto élancée, étroite et qui affirme haut et fort son caractère Naked sport hyper dénudé.

Le côté ville

Quelques kilomètres et déjà une certitude! La machine est beaucoup plus douce et docile que la 2019. Mais cela ne veux absolument pas dire qu’elle manque de caractère , oh non! Croyez-moi, de ce côté elle fait honneur à la réputation des MT! Mais grâce à une poignée de gaz RBW ultra précise, maintenir une vitesse ou un filet de gaz en courbe se fait avec une facilité impressionnante. L’ensemble châssis, suspensions, pneus et freins nous renvoi une sensation de sécurité et de stabilité. Le comportement est sain et ce même sous une pluie abondante. Le freinage puissant, dosable avec précision et un ABS qui ne se déclenche pas trop rapidement nous ravit tellement tout cela se fait en contrôle.

Quoi de mieux pour parler du côté urbain que de parler de l’âme de cette dernière, le moteur. Dotée du fameux CP3, la cylindrée est passée de 847CC en 2019 à 890CC en 2021. Le couple prend environ 5 Lb/Pi de plus entre ces deux millésimes mais c’est surtout 1500 tr/min plus bas en régime qu’en 2019. Pour sûr cela fait une vrai différence. Le caractère joueur de la MT-09 s’en retrouve plus coulé, plus gérable que sur les éditions précédentes. C’est en grande partie à ce chapitre que la différence se trouve.

En ville, cela se traduit par des accélérations douces, prévisibles mais efficaces. La puissance est transmise à la roue arrière se fait de façon optimale. Pas de patinage qui obligerait l’électronique à venir se mêler de chaque départ aux arrêts stop ou aux feus tricolores. Dû à son petit gabarit, elle se faufile de belle façon dans la circulation. Les accélérations sont franches et nous permettent de nous sortir de mauvais pas sans inquiétude. Le pot livre un bruit acceptable et sympatique.

Certains petits raffinements tels le régulateur de vitesse, le poids contenu de 190 Kg ou encore une hauteur de selle raisonnable a 825mm font de la MT-09 une moto qui saura certainement se prêter au jeu des déplacements urbain et ce quotidiennement.

Le côté campagne

À la campagne, la MT-09 SP nous dévoile sont côté joueur. Le moteur devient rageur passé les 7k tr/min. Si vous taquinez la poignée de gaz un tant soit peux, la roue avant ne vous servira pratiquement plus! Par la suite, rien de tel que d’expérimenter l’allonge et là, seule la première ou seconde vous seront nécessaires sur nos route! Les autres vitesses ne vous servirons qu’à perdre des points de permis, mais dans un bonheur absolument indescriptible. Je ne serais pas surpris de savoir que certains propriétaires en aient déjà perdu quelques uns, sourire au visage! Dans les grandes courbes, bien calé sur la trajectoire, elle est délicieuse.

Le symbole

Le confort est au rendez vous. Le réservoir offre une échancrure à sa base qui nous permet de bien le serrer lors d’accélérations soutenues. La selle offre assez d’espace afin de bouger en entrée de courbe et même si elle ne paie pas de mine elle est confortable sur de plus longues distances. Inutile de vous dire que la MT-09 SP représente un plaisir solitaire et que l’espace pour un(e) éventuel(le) intrus(e) ne semble pas des plus convivial! Une moto compacte qui au final reste accueillante même pour les gabarits plus imposants.

Afin d’ajouter au plaisir délectueux, le shifter Up & Down est très bien calibré. Les montées en rapports se font avec facilité et précision. Pour ce qui est des rétrogradations, je dirais que ca dépend de l’utilisateur. Perso, je préfère faire glisser l’embrayage. Mais étant donné que la MT-09 est équipée d’un ensemble électronique complet ne vous inquiétez pas trop d’éventuelles maladresses. Anti-dribble, centrale inertielle 6 axes, différents modes de conduite, ABS et contrôle de traction sont personnalisables et veillent au grain. Bien sûr, il est de notre devoir de pilote de rester en contrôle de notre machine!

En conclusion

Si au premier regard la MT-09 SP me dévoile un peu trop ses viscères et ses entrailles, c’est bien calé derrière son guidon que j’en prends la mesure. Un délice d’onctuosité et de fureur contenus. Elle n’est pas à mes yeux la plus belle, mais elle est jusqu’ici la plus  »game » en cette saison 2021.

Que sais-je, peut être qu’au cours des prochains mois une belle italienne me fera oublier les délices à la Japonaise. Mais pour l’instant, un peu comme lors «one night», c’est avec le sourire d’un plaisir coupable que je retourne à la maison. Elle restera un de mes beaux souvenirs de 2021 quoi que j’en dise!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.